Bibliothèques en réseau : L’ABF attire l’attention sur la nécessité de s’appuyer sur les acquis dans les nouveaux périmètres intercommunaux

Communiqué publié par l’ABF le 27 novembre 2017 :

L’Association des bibliothécaires de France appelle les élus, cadres dirigeants territoriaux et personnels des bibliothèques à aborder la situation consécutive à la formation des nouveaux ensembles intercommunaux avec pragmatisme et progressivité en évitant tout risque de dégradation des services rendus à la population.

Le cadre législatif relatif aux compétences n’oblige en aucun cas à étendre à tout le nouveau territoire les coopérations préexistantes dans une partie de celui-ci.
De même, rien dans la loi n’oblige à mettre fin à ces coopérations même quand on rend la gestion des établissements aux communes.

La coopération intercommunale en matière de bibliothèques conduit à terme à une meilleure efficience avec des économies d’échelle et une mutualisation des compétences. Elle repose sur un maillage dynamique du territoire avec des équipements complémentaires garantissant à chacun un service de proximité. Elle contribue à l’image de la communauté tout en valorisant chaque équipement qu’il soit communal ou intercommunal. La diversité des formules possible permet à chaque territoire de choisir son propre chemin et de trouver des solutions adaptées aux réalités du terrain et à la volonté des différents acteurs.

Le cas du réseau Boucle des médiathèques (dans la nouvelle communauté d’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine qui regroupe 19 communes des Yvelines et une du Val-d’Oise) qui se trouve menacé dans son existence alors même que, si un retour aux communes ne peut être évité, à tout le moins un maintien de la mise en réseau est possible, est un exemple parmi d’autres des régressions qui peuvent advenir.

L’ABF, avec le travail accompli par sa commission Bibliothèques en réseau, qui a notamment publié une boîte à outils sur la lecture publique intercommunale, est à la disposition des décideurs et des équipes pour examiner le moyen de gérer cette période de transition.

Pour compléter :

Pour s’adresser à la commission Bibliothèques en réseau : bibenreseau[at]abf.asso.fr

Télécharger le communiqué

 

Relance des enquêtes « réseaux » et « compétences »

La commission Bibliothèque en réseau de l’ABF a lancé une grande enquête sur les réseaux territoriaux de bibliothèque. Elle pourra être une aide pour les élus, les cadres territoriaux et les professionnels des bibliothèques  pour concevoir des formes de coopération adaptées à leur contexte et à leurs projets.

Une première synthèse des réponses sera publiée d’ici la fin de l’année.

Pour que les données recueillies soient les plus représentatives possibles, rendez-vous sur le formulaire en ligne

Un précédent questionnaire portait sur la formulation des compétences et celle de l’intérêt communautaire en matière de bibliothèque. Les premiers résultats en ont été publiés mais vous pouvez continuer à répondre pour enrichir les résultats de cette enquête en remplissant le formulaire en ligne ce qui permettra de compléter ces premiers résultats.

Dans l’intérêt de tous et d’abord du public, merci !

(Page mise à jour le 6 décembre 2017)

Réorganisation du blog et nouvelle fiche

Ceci n’est pas un nouveau blog.

Il s’appelait Réforme territoriale, il se nomme maintenant Bibliothèques en réseau

Le groupe de travail, créé par l’ABF en 2016 pour traiter une situation conjoncturelle, est devenu une commission nationale chargée d’un sujet promis à un grand avenir : les bibliothèques en réseau.

Ce blog sera son outil d’information et de communication.

Il reprend pour l’instant la matière rassemblée jusqu’ici essentiellement consacrée à la réforme territoriale et à l’intercommunalité.

Mais il pourra s’élargir à d’autres thèmes et domaines.

L’arborescence du blog a été revue.

A partir du menu horizontal vous trouverez les contenus suivants:

  •        A propos : présentation du blog
  •        Actualité : communiqués et nouveautés sur le blog
  •        Boîte à outils (pour le moment, des fiches sur l’intercommunalité)
  •        Ressources (journées d’étude, enquêtes et publications)
  •        Réforme territoriale (informations permanentes sur les changements entraînés par les lois de 2010-2015)

La nouvelle adresse permanente de la boite à outils est :
http://www.bibenreseau.abf.asso.fr/boite-a-outils/

La dernière fiche publiée porte sur un sujet brûlant : les fusions intercommunales

Pour être informés de ses nouveaux contenus, abonnez-vous au blog.

Pour communiquer avec la commission, écrivez à bibenreseau [at] abf.asso.fr

Une nouvelle fiche, une mise à jour, un espace de discussion

Une nouvelle fiche de la boite à outils a été publiée :

5. Transferts de personnels entre collectivités :
A. Territoire de la métropole du Grand Paris (décembre 2016)
B. France sauf territoire de la métropole du Grand Paris (avril 2017)

Une fiche a été mise à jour :

1bis : Recueil de formulations de compétences intercommunales et d’intérêt communautaire
Contribuez à enrichir cette fiche grâce au formulaire en ligne

Un espace de discussion sur l’intercommunalité et la mise en réseau a été ouvert sur le forum de l’ABF Agorabib.

Accédez à l’intégralité des fiches publiées dans la boite à outils.

Deux nouvelles fiches : Méthodologie et Maillage territorial

Le groupe de travail Réforme territoriale de l’ABF propose une série de fiches pratiques au format PDF. Celles-ci sont mises en ligne au fur et à mesure de leur rédaction.

Deux nouvelles fiches sont publiées en mars 2017 :

0. Coopération intercommunale et lecture publique : indications méthodologiques
8. Un maillage à la mesure des populations

Accédez à l’intégralité des fiches publiées dans la boite à outils.

Le 1er avril (c’est sérieux), nouvelle mise à jour de cette fiche :
1bis : Recueil de formulations de compétences intercommunales et d’intérêt communautaire

Contribuez à enrichir cette fiche grâce au formulaire en ligne

Communiqué de l’ADBDP sur la réforme territoriale

L’Association des Directeurs de Bibliothèques Départementales de Prêt (ADBDP) exprime ici sa position concernant les évolutions en cours sur l’organisation territoriale et des collectivités locales.

(voir aussi sur le site de l’ADBDP)

 » Dans un contexte mouvant de réorganisation administrative du territoire national, l’Association des Directeurs de Bibliothèques Départementales de Prêt [ADBDP] souhaite appeler par le présent communiqué l’ensemble des représentations de l’État et des collectivités locales à la plus grande vigilance quant à l’importance des missions exercées par les Bibliothèques Départementales de Prêt [BDP].

En l’absence de lois sur les bibliothèques et au regard de la couverture encore très inégale et parfois fragile du territoire français en matière d’équipements et de services de lecture publique, l’ADBDP rappelle la nécessité de veiller à la pérennité des missions et des moyens des BDP.

Seules structures intervenant à ce degré de proximité – des plus petites communes aux EPCI, dont elles accompagnent la montée en puissance –, elles se sont dotées d’outils d’ingénierie sans équivalent afin de mener à bien leurs missions d’aménagement et d’animation des territoires. Inscrites dans des stratégies de développement et de valorisation des solidarités territoriales et humaines, elles disposent d’un savoir-faire indispensable dans les domaines de la formation, du conseil, de l’action culturelle, du management de projets ainsi que dans l’émergence et la mise en œuvre de réseaux locaux.

Indépendamment des évolutions liées à la réforme territoriale, l’ADBDP affirme avec force le caractère pertinent de l’aire géographique de leur intervention, espace à la fois d’immédiate proximité (la commune) et de structuration de réseaux de coopération intercommunaux.

Dans un contexte national de redéfinition des lieux d’exercice des compétences publiques, l’ADBDP attire l’attention des pouvoirs législatifs sur l’importance des enjeux liés à la lecture publique, qu’il s’agisse de l’accès de tous les citoyens à la culture et à l’information, mais également du lien social et du vivre-ensemble, des droits culturels, de l’éducation et de la formation, de l’insertion professionnelle, de l’économie et du tourisme.

Enfin, rappelant que les BDP ont pour vocation le développement de la lecture publique dans les communes et communautés de communes qu’elles accompagnent en qualité de partenaires, l’ADBDP expose ci-après l’objet premier de leur mission :
« Nous dénommons sous l’appellation générique de « lecture publique » l’ensemble des activités et services mis en œuvre par les bibliothèques-médiathèques des communes et de leurs groupements en direction de leurs populations.

La lecture publique, dont le périmètre est en perpétuelle évolution, consiste principalement en la mise à disposition, la valorisation et la médiation auprès des « usagers » des bibliothèques-médiathèques, en leur sein ou « hors les murs », de ressources et de services à des fins culturelles, éducatives, informatives, sociales, citoyennes ou de loisir.

Ces ressources et services peuvent se présenter sous la forme de documents (écrits, visuels, sonores, matériels ou numériques…), de médiation vers d’autres ressources et services locaux ou extérieurs, de valorisation des patrimoines naturels, historiques, culturels et humains.

Toute activité de valorisation de ces ressources dans ce cadre (orientation des usagers, sélections documentaires, prêt de documents, production éditoriale, expositions, spectacles, rencontres, ateliers, mises en situation…) est constitutive du programme de lecture publique de la commune ou du groupement de communes.

Le lieu physique de la bibliothèque-médiathèque, en ce qu’il est une offre d’espace public favorisant un lien social – souvent seul lieu de sociabilité et d’échanges d’accès totalement libre dans une commune ou un territoire – est à considérer à part entière comme une proposition de lecture publique à la population.

Les prolongements numériques de la bibliothèque-médiathèque, en son sein ou « hors les murs », doivent être appréhendés de la même sorte.

Ces politiques de lecture publique sont menées avec le concours d’un ensemble de partenaires institutionnels et associatifs, dans les domaines culturel, éducatif, social, médico-social… Parmi ces partenaires institutionnels, les Bibliothèques départementales offrent des services ainsi qu’un accompagnement de proximité, et veillent au développement de ces politiques sur l’ensemble du territoire. »